Accueil > La Méthode AIT en Français > Dyslexie et AIT.

Dyslexie et AIT.

Il est très difficile d’émettre un son que l’on ne contrôle pas c’est pourquoi Sally Brocket de l’Idea Training Center aux USA décrit, sur son site Internet, dans l’article "Understanding the Impact of AIT on Reading"
(Comprendre l’impact de l’AIT sur la lecture) en nous apportant son précieux témoignage sur de nombreux cas pourquoi et comment il est possible que pour les enfants dyslexiques
LA MÉTHODE AIT BÉRARD AMÉLIORE LA LECTURE


Elle raconte à propos des séances d’entrainement à l’intégration auditive AIT du Docteur Bérard qu’il se présentent souvent deux cas chez les parents d’enfants :
des parents qui se demandent si la méthode AIT pourrait aider leur enfant qui est en prise à des difficultés de lecture à savoir que l’enfant peut lire mais ne comprend pas ce qu’il lit ou alors que leur enfant lit très mal et très lentement,
et des parents qui espèrent que la méthode AIT réduira la sensibilité auditive de leur enfant, améliorera le langage et les résultats scolaires mais sans tenir compte de l’impact de la méthode AIT sur la lecture en particulier.
Ces derniers signalent avec surprise une amélioration de la lecture chez leur enfant.

Sally examine certains aspects du processus de lecture afin d’expliquer aux parents comment la méthode AIT augmente la capacité d’écoute et la lecture.

La lecture, leur explique-t-elle entre autre, nécessite le décodage rapide et la compréhension des mots écrits. Pour cela l’enfant doit être conscient que les mots parlés sont composés de petites unités de sons appelés phonèmes. C’est la conscience phonémique.
Les compétences phoniques sont évalués en déterminant la capacité de l’enfant à relier les sons (phonèmes) avec des lettres. Donc le développement des compétences phoniques dépend du développement de la conscience phonémique.

Sally affirme que pour lire une langue alphabétique comme l’anglais, les enfants doivent savoir que l’orthographe écrit représente systématiquement les sons parlés. Elle explique que si le lecteur débutant ne peut pas percevoir correctement les sons des mots prononcés il aura du mal à décoder des mots inconnus. Cette mauvaise perception auditive aura une incidence sur la fluidité de la lecture ce qui entrainera une mauvaise compréhension et limitera beaucoup l’intérêt et le plaisir de la lecture.
Sally ajoute que si le lecteur est limité dans sa capacité d’attention et de mémoire le décodage sera laborieux et inefficace en conséquence il ne se souviendra pas de ce qu’il vient de lire et ne pourra pas donner de sens au contenu de sa lecture,
Elle énumère d’autres composantes impliquées dans une bonne lecture :
une bonne compréhension nécessite que l’enfant relie les idées écrites à sa propre expérience et qu’il ait le vocabulaire nécessaire pour comprendre ce qu’il lit, une bonne syntaxe et une bonne compétence grammaticale ont également un impact positif sur la lecture.

Elle conclue en disant que compte tenu de la compréhension du mécanisme de la lecture il est facile de voir comment la méthode AIT peut avoir un impact positif sur cette compétence : sa longue expérience lui permet de dire que l’AIT améliore l’écoute et la capacité à percevoir les sons plus précisément donc cela peut permettre à l’enfant de percevoir les sons parlés dans les mots et améliore aussi les aptitudes de perception auditive impliquées dans la lecture.

Sally Brocket termine son article en racontant comment beaucoup de parents remarquent la façon dont la méthode AIT améliore la compréhension à l’audition de leur enfant. Ils comprennent donc mieux le langage parlé.
Elle précise que l’enfant doit être capable de séquencer les phonèmes dans les mots afin décoder de nouveaux mots. Les mots dans les phrases doivent être à leur tour correctement séquencés pour être significatifs et les phrases dans les paragraphes doivent circuler dans une séquence organisée et tout cela donne un sens logique au contenu. Elle témoigne que l’AIT, améliorant la capacité de l’enfant à organiser et séquencer, peut aider cette composante là du processus de lecture.

"Understanding the Impact of AIT on Reading"
Sally Brocket
who is a *certified International Instructor of Berard AIT
and is *certified for Irlen Syndrome screening.
her qualifications include
*Connecticut Professional Educator certification
*with a Master’s degree in Handicapped Preschool Education,
*Comprehensive Special Education certification,
*and a Bachelor’s degree in Early Childhood Education.